Château d’Ussé, le château de la belle au bois dormant
Voyages

Si vous aimez les contes de fées, voici le château qui le met en scène bien mieux que Disneyland

Ghislain (44) et Romane (9)
Equipement : Canon Eos 550D + DJI Osmo mobile 2 + Samsung S8

 

Comme au château de Brézé, nous ne visitons pas ici un des châteaux les plus emblématiques du val de Loire, mais fin, resserré en haut de la colline, il impressionne et nous invite. Il a une histoire assez originale pour la région car il est fondé par un chef viking du XIème siècle, sous une forme évidemment plus défensive qu’aujourd’hui. Si l’inspiration médiévale est présente avec les tours rondes, la finesse est celle de la renaissance… et c’est évidemment le mariage du tout qui donne cette sensation féerique.

 

C’est ainsi que ce plaisant château de la renaissance et ses tours rapprochées donnent une impression de conte pour enfants. Ce n’est donc pas un hasard si le conte de la belle au bois dormant a été scénarisé au sein du château, plus précisément le long du chemin de ronde (qui permet également de suivre les tours et d’observer les environs). De pièce en pièce, de scène en scène on goûte le conte de Charles Perrault. Pas un hasard puisque ce serait bien Ussé qui l’aurait inspiré ! Nous y avons croisé des petits enfants complètement emballés… Romane a neuf ans, ça l’enchante moins même si elle en profite.

Ce n’est évidemment pas le seul intérêt du château dont d’autres parties se visitent avec intérêt de manière plus classique avec mobilier d’époque, chambre du roi, grand escalier, salon, salle des gardes…

 

 

Jardins magnifiques

 

Ce n’est ni Villandry, ni Versailles, mais ça fait du bien, très français, très géométrique mais aussi très coloré… et finalement c’est ce que Romane a préféré

Visite terminée mais petite prolongation donc dans la chapelle et les jardins aux odeurs magnifiques et comme le beau temps est là, on prend du bon temps.

Marches tranquilles, arrêts aux milieux des fleurs, repas sur le pouce… et départ pour le château de Brézé ou une atmosphère complètement différente nous attend.

 

Un dernier regard derrière nous et nous sommes partis.

 

Pour en savoir plus

 

chateaudussé.fr

 

L’instant Romane – 9 ans

 

Alors on  est allé au château avec des beaux jardins et une histoire de la belle au bois dormant dans le château. Quand on se balade dans le château y’a des vitres à travers lesquelles on voit l’histoire. Je connaissais bien l’histoire, mais bon, ce n’est plus de mon âge, papa, il a rêvé là !

 

De toute façon, je préfère la princesse Leïa !

Week-end automnal sur l’Île de Ré
Week-End à Bruges
Un coup au Temple Bar
Un break sur la plage de White Rocks
Trinity College : les savoirs éternels
Tollymore Forest Park – chez les Stark
Titanic Belfast Experience
The gobbins, petite aventure en bord de mer
Spraoi : le festival de Waterford
Ring of Kerry… sous la flotte
Préparer votre voyage en Irlande
Powerscourt Cascade
My Goodness, my Guinness !
Mussenden Temple : hors du temps
Muckross, le romantisme d’un conte pour enfant
Magnifique péninsule de Dingle
Lough tay : un lac de Guinness dans les montagnes ?
L’horreur de la famine irlandaise à Doolough Valley
Les magnifiques jardins de Powerscourt Estate
Les magnifiques croix de Monasterboice
Les leçons de la préparation au roadtrip en Irlande
Les irlandais
Dur d’être papa aux falaises de Moher
L’émerveillement de la porte d’Ishtar
Le surprenant Château de Brézé
Le monastère de Glendalough
Le Connemara n’est pas une légende
Le château de Dunguaire
Ladies view et la cascade de Torc
Guimet : et si vous essayiez le bonheur ?
Étranges sensations devant le mur de la paix de Belfast
Escapade romantique à Fontevraud
Epic : l’émouvant Irish museum of emigration
Enchaînez vos enfants au Dublinia !
Dormir en flottant à Pressac
Déambuler à Cork
Conduire à gauche
Si petits face aux géants
Château d’Ussé, le château de la belle au bois dormant
Botanic garden : so victorian
Au dessus du vide à Carrick a rede
Abbaye de Sligo
Abbaye de Corcomroe
Inishmore, l’île de pierre
17 jours en Irlande

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *