Préparer votre voyage en Irlande
Voyages

Quand partir ? Avion ou bateau ?
Quel roadtrip ? Compliqué de rouler à gauche ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, j’ai également écrit un autre article complémentaire de celui-ci : les leçons de la préparation au roadtrip en Irlande : envies, logement, visites et le trajet.

Quand partir ?

Mais toute l’année pardi, quand ne serait-il pas agréable de se rendre en Irlande. De notre côté, nous avons choisi l’été vu la durée du séjour (17 jours), mais l’Irlande est belle toute l’année.

C’est l’été qui fait le plus chaud, c’est à dire plutôt frais, ce qui nous a permis d’échapper aux canicules françaises. Romane a même réussi à se baigner en Irlande du Nord, comme quoi tout est possible. Le printemps est plus frais, mais le ciel plus dégagé qu’à l’automne et surtout avec moins de touristes, ce qui peut valoir la peine. L’automne pour les amoureux de la pluie et de ses ambiances… j’oserais peut-être un jour.

L’avion ou le bateau ?

J’avais sérieusement envisagé le bateau. Tout d’abord car j’avais bien envie de passer par la Bretagne mais surtout comme avec la conduite à gauche et surtout le levier de vitesse à gauche, il y a de quoi être perturbé. Honnêtement, je pense que prendre sa voiture vaut la peine même si pour le coup, nous avons choisi l’avion.

A votre place, je calculerais entre le coût supplémentaire du prix du véhicule à bord du bateau (pas mince) et le coût de la location de voiture.

Si vous choisissez l’avion, les prix varient du simple au triple d’une journée à l’autre. Ajustez-vous. Le roadtrip de 17 jours est lié aux prix des vols (on s’était fixé entre 15 et 20 jours). Un conseil, passez sur Skyscanner pour identifier le meilleur prix (en général 15 jours avant ou 6 mois) et surtout le jour.

Se préparer à la conduite à gauche

Je vous en parlais, ce n’est pas une mince affaire, c’est à la fois rigolo et flippant.

Mon conseil est de limiter les nouveautés, soit prendre sa voiture, soit prendre une boîte automatique… pour le reste, vous n’y échapperez pas, lire ici.

Quel roadtrip ?

Evidemment, ça dépend du temps que vous avez. Mon sentiment après 17 jours en Irlande est que je serais bien resté un mois. Cependant, je suis persuadé qu’un week-end à Dublin ou un roadtrip d’une semaine sont déjà de très belles expériences. L’erreur consiste à faire les must see de l’Irlande en une semaine comme j’ai pu le voir, vous allez passer un temps fou sur la route pour finalement cumuler le zapping. Si vous n’avez qu’une semaine, choisissez la côte ouest ou l’Irlande du Nord, vous aurez pu prendre le temps tout en rencontrant vraiment les paysages et la culture irlandaises.

L’autre donnée sont les prix des vols (voir plus haut). Il peut être très intéressant de modifier votre projet et d’ajouter un ou deux jours, ça peut ne pas vous coûter plus cher.

 

 

Week-end automnal sur l’Île de Ré
Week-End à Bruges
Un coup au Temple Bar
Un break sur la plage de White Rocks
Trinity College : les savoirs éternels
Tollymore Forest Park – chez les Stark
Titanic Belfast Experience
The gobbins, petite aventure en bord de mer
Spraoi : le festival de Waterford
Ring of Kerry… sous la flotte
Préparer votre voyage en Irlande
Powerscourt Cascade
My Goodness, my Guinness !
Mussenden Temple : hors du temps
Muckross, le romantisme d’un conte pour enfant
Magnifique péninsule de Dingle
Lough tay : un lac de Guinness dans les montagnes ?
L’horreur de la famine irlandaise à Doolough Valley
Les magnifiques jardins de Powerscourt Estate
Les magnifiques croix de Monasterboice
Les leçons de la préparation au roadtrip en Irlande
Les irlandais
Dur d’être papa aux falaises de Moher
L’émerveillement de la porte d’Ishtar
Le surprenant Château de Brézé
Le monastère de Glendalough
Le Connemara n’est pas une légende
Le château de Dunguaire
Ladies view et la cascade de Torc
Guimet : et si vous essayiez le bonheur ?
Étranges sensations devant le mur de la paix de Belfast
Escapade romantique à Fontevraud
Epic : l’émouvant Irish museum of emigration
Enchaînez vos enfants au Dublinia !
Dormir en flottant à Pressac
Déambuler à Cork
Conduire à gauche
Si petits face aux géants
Château d’Ussé, le château de la belle au bois dormant
Botanic garden : so victorian
Au dessus du vide à Carrick a rede
Abbaye de Sligo
Abbaye de Corcomroe
Inishmore, l’île de pierre
17 jours en Irlande

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *