Déambuler à Cork
Voyages

Une des villes les plus dynamiques et animées d’Irlande

Roadtrip de 17 jours en Irlande
Ghislain (43), Amélie (39), Lalie (13) et Romane (8)

Equipement : Canon Eos 550D + DJI Osmo mobile 2 + Samsung S8

 

Le Kerry derrière nous, nous ne sommes que de passage à Cork, sur le chemin de ralliement entre le Killarney et Waterford que nous rejoignons en soirée pour son festival d’arts de la rue. Si nous avons fait l’impasse sur le comté de Cork, nous voulions absolument sentir cette grande ville irlandaise, vitrine de sa modernité, comme un trait d’union entre l’Irlande éternelle de l’ouest de l’île et celle qui n’a rien à envier aux autres pays européens. Cork est la seconde ville de la république, le troisième de l’île et le montre bien.

 

Ça grouille partout

 

Une fois dans les rues de la ville, le monde se croise dans toutes les rues, nous n’avions pas vu cela à part dans les deux capitales de l’île. Autre surprise, je ressens une envie multiculturelle : toutes les modes, toutes les couleurs, même des punks. Les habitants nous communiquent leur énergie, leur envie, leur vie tout simplement. Cette atmosphère correspond bien à l’esprit rebelle de la ville qui s’est soulevée si souvent contre les anglais.

 

Les filles ont repris quelques repères continentaux en faisant les boutiques qu’elles avaient naturellement désertées. Des fringues pour les deux plus âgées… un magasin de confiseries pour la plus jeune, émerveillée par les toutes les couleurs.

 

 

English Market –  vieux marché anglais

 

Lieu aussi central qu’emblématique de Cork, the english market est un lieu très symbolique de la ville et tout autant étonnant : garder le mot « anglais » dans une des villes d’Irlande qui a le plus résisté au colons de la grande île d’en face peut surprendre.

Nous déambulons parmi les gentilles bousculades, parcourons les tunnels un peu étriqués et sentons cette belle activité. Nous regardons avec curiosité tout autour de nous cette époque qui nous semble parfois dépassée (et c’est bien stupide de l’imaginer puisque nous prenons plaisir à marcher et choisir nos fruits et légumes au marché de Poitiers).

En fait, nous cherchons le Farmgate, le célèbre restaurant  qui surplombe le marché qui fêtes ses 300 ans. Entre la cuisine bon marché et la cuisine de goût, nous passons un très beau moment à nous régaler au milieu du bruit ambiant.

 

 

L’église saint Pierre et Paul

 

Nous n’avons pas grimpé jusqu’à la cathédrale de la ville, je ne goûte pas trop le néogothique et honnêtement… le temps nous manquait et je voulais vraiment prendre le temps de la balade en centre ville… Pour autant, nous n’avons pas fait l’impasse sur les édifices religieux et avons apprécié l’authenticité de la vieille église saint Pierre et Paul… ou plutôt un ressenti profondément erroné puisqu’elle a à peine vingt ans de plus que la cathédrale.

 

 

Tout cela reste qu’un petit clin d’oeil à approfondir dans un prochain voyage : Cork, des jardins, les ports… et les baleines ne sont pas très loin.

 

Finalement, Cork est tellement différente de ce que l’on a vu depuis une dizaine de jours que je ressens une étrange déconnexion de toute l’Irlande aux paysages verts et bleus. Waterford ne changera pas cette impression mais hydratera notre esprit différemment. Mais chacune de ces villes vaut le détour.

 


 

En savoir plus

l’english market

Le farmgate

 

Lire aussi

 

 

 

Week-end automnal sur l’Île de Ré
Week-End à Bruges
Un coup au Temple Bar
Un break sur la plage de White Rocks
Trinity College : les savoirs éternels
Tollymore Forest Park – chez les Stark
Titanic Belfast Experience
The gobbins, petite aventure en bord de mer
Spraoi : le festival de Waterford
Ring of Kerry… sous la flotte
Préparer votre voyage en Irlande
Powerscourt Cascade
My Goodness, my Guinness !
Mussenden Temple : hors du temps
Muckross, le romantisme d’un conte pour enfant
Magnifique péninsule de Dingle
Lough tay : un lac de Guinness dans les montagnes ?
L’horreur de la famine irlandaise à Doolough Valley
Les magnifiques jardins de Powerscourt Estate
Les magnifiques croix de Monasterboice
Les leçons de la préparation au roadtrip en Irlande
Les irlandais
Dur d’être papa aux falaises de Moher
L’émerveillement de la porte d’Ishtar
Le surprenant Château de Brézé
Le monastère de Glendalough
Le Connemara n’est pas une légende
Le château de Dunguaire
Ladies view et la cascade de Torc
Guimet : et si vous essayiez le bonheur ?
Étranges sensations devant le mur de la paix de Belfast
Escapade romantique à Fontevraud
Epic : l’émouvant Irish museum of emigration
Enchaînez vos enfants au Dublinia !
Dormir en flottant à Pressac
Déambuler à Cork
Conduire à gauche
Si petits face aux géants
Château d’Ussé, le château de la belle au bois dormant
Botanic garden : so victorian
Au dessus du vide à Carrick a rede
Abbaye de Sligo
Abbaye de Corcomroe
Inishmore, l’île de pierre
17 jours en Irlande

552 commentaires

45 Trackbacks

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *