The gobbins, petite aventure en bord de mer
Expériences

Très belle randonnée en bord de falaise
aux belles histoires de contrebandiers
et à la riche faune marine

Roadtrip de 17 jours en Irlande
Ghislain (43), Amélie (39), Lalie (13) et Romane (8)

Equipement : Canon Eos 550D + DJI Osmo mobile 2 + Samsung S8

 

Après le mur de la paix de Belfast, direction le Nord.
J’avais repéré ce parcours étrange le long d’un chemin à flanc de falaises quelques mètres au dessus de la mer. Impossible à pratiquer, un ingénieur a créé, en 1902, un parcours avec des installations métalliques pour inventer un sentier praticable… un lieu unique sur l’île. Impossible d’y accéder sans guide, chaussures et casque adaptés. Pas davantage moyen de se balader avec de nombreux appareils photos qui pourraient contrarier la progression.

 

 

Cette inflation de sécurité pourrait faire peur, mais c’est en toute décontraction voire détachement pour les filles, que nous écoutons difficilement en anglais toutes les mesures de sécurité à respecter. Il fait beau, il n’y a pas de vent, le danger est très faible et d’ailleurs l’âge de Romane, huit ans, ne pose aucun problème, alors qu’il lui est interdit de se rendre sur les Skelling Islands (lieu de retraite de Luke Skywalker), trop abruptes et insuffisamment sécurisées.

 

A flanc de falaise, une faune marine magnifique

 

 

une équipe de vainqueurs

L’accent épouvantable de la guide n’aide pas à la compréhension, mais elle en fait un très d’humour et nous raconte qu’avant le désenclavement de cette région nordique, les habitants étaient plus proches de l’Ecosse et des écossais et de leur affreux accent, que de Belfast. Je dois bien lui donner raison, quand d’ailleurs j’ai regardé la série Shetland, j’ai dû la regarder en français malgré ma préférence pour les versions originales (sous titrées car il faut pas pousser non plus).

 

Nous engageons une visite de groupe avec un mélange de nationalités qui nous permet de tous nous comprendre… en anglais approximatif. J’ai ainsi pu parler tour de France avec un allemand sur le retour quand nous faisions courageusement semblant de produire quelques brefs efforts pour remonter la côte qui nous menait au bus.

 

Le chemin se révèle par étapes au gré des falaises. J’avoue que je cherchais un peu d’aventure et si l’effort physique est réel, le vrai intérêt, au-delà des installations humaines, réside dans l’observation de la riche faune. Nous n’avons jamais pu approcher aussi près de la vie de ces magnifiques oiseaux marins… et de l’odeur de leurs horribles fientes, dont les casques nous protégeaient plus que des risques d’éboulement. Une façon de nous rappeler que nous étions chez eux et pas chez nous.

 

Après la falaise, direction vide à Carrick a Rede.

 

 

 

 


 

L’instant Romane – 8 ans

 

 

On est allé faire une balade au bord de mer. Au début la guide nous a donné des casques je me demandais pourquoi mais après j’ai compris… y’avait des mouettes et paf paf paf !!! Des crottes de mouettes P-A-R-T-O-U-T mais c’était horrible !!! Mais pour vous dire tellement y’en a on devait même mettre du gel pour se laver les mains bref…

 

On est passé dans une grotte, apparemment la roche avait la forme d’un visage mais bon la guide avait un de ces accents !!! Bref dans la grotte ça puait les crottes de mouettes mais bon c’était bien quand même !!!

 

Même s’il y en avait pour plus de 2 heures.

 

 


 

En savoir plus

 

Il faut compter 2-3h de randonnée le long des falaises (un aller-retour).
Le lieu de rendez-vous offre un espace de restauration et un autre de détente pour les enfants.
Tarif famille
thegobbinscliffpath.com

 

Lire aussi

 

 

 

Une expo au Life de St Nazaire !
Titanic Belfast Experience
The gobbins, petite aventure en bord de mer
My Goodness, my Guinness !
L’horreur de la famine irlandaise à Doolough Valley
Les lieux de mémoire
L’émerveillement de la porte d’Ishtar
Guimet : et si vous essayiez le bonheur ?
Étranges sensations devant le mur de la paix de Belfast
Escapade romantique à Fontevraud
Epic : l’émouvant Irish museum of emigration
Dormir en flottant à Pressac
Conduire à gauche
Amour et morts vivants

300 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *